Nos contributeurs

Mylène  Forget
Annie Langlois
Mélissa Lapierre-Grano
Bridget Ann Peterson
André Lavoie
Bertrand   Legret
Geneviève Cormier
Mario Daigle
Valérie Lavoie

Nouvelles

2019-03-26

Non-renouvellement de l’entente avec la CSDM

Communiqué

Les familles des Petits Chanteurs du Mont-Royal sont inquiètes!
 
Montréal, le 26 mars 2019 – C’est avec consternation que la direction ainsi que le Conseil d’administration de la Maîtrise des Petits Chanteurs du Mont-Royal (PCMR) ont récemment appris de la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), madame Catherine Harel-Bourdon, l’intention de son organisation de ne pas renouveler l’entente qui la lie aux PCMR. Rappelons que c’est en vertu de cette entente que la Maîtrise a pu poursuivre, au fil des décennies, ce projet artistique et éducatif exceptionnel et unique qui a permis de donner naissance à des milliers de voix talentueuses qui font la fierté des Québécois, tant chez nous que sur la scène internationale. 
 
« Nous sommes très surpris par l’attitude cavalière de la CSDM, face à une institution qui a tant fait pour tous ces enfants québécois possédant un talent vocal exceptionnel. Nous nous serions attendus à plus de transparence de la part d’un partenaire avec qui nous travaillons depuis tant d’années. Les propos tenus par la présidente de la CSDM pour expliquer la décision de son organisation de rompre les liens avec les PCMR nous font craindre de devenir des victimes collatérales du débat sur le financement public des écoles privées », indique d’entrée de jeu le président du Conseil d’administration des PCMR, Me Pierre-Éloi Talbot. 
 
Une sortie d’entente improvisée 
La décision subite et sans consultation préalable pour trouver un terrain d’entente a véritablement pris par surprise les PCMR alors que les dernières discussions en lien avec une éventuelle remise en question du renouvellement de l’entente datent de 2008. Les PCMR n’ont eu aucun écho depuis. Prise unilatéralement et sans offrir de capacité de discuter de solutions alternatives pour assurer la pérennité des PCMR, la décision de la CSDM laisse un goût amer chez les parents de quelque 200 jeunes qui font face aux conséquences désastreuses que pourrait avoir cette décision sur l’avenir et la pérennité de cette prestigieuse institution.
 
« Il est quand même assez incroyable qu’en 2019, au Québec, un projet éducatif aussi remarquable que le nôtre puisse être condamné par une décision aussi improvisée, sans offrir aux parties la possibilité de débattre de manière objective et réfléchie de solutions alternatives viables pour tous », conclut Me Talbot. 
 
Les membres du Conseil d’administration ainsi que les parents des PCMR sont déterminés à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter le démantèlement de leur institution et en assurer la pérennité. Ils sont ouverts à revoir le modèle existant et invitent la CSDM à se mettre à table, en faisant preuve d’ouverture et de bonne foi, pour trouver une solution qui permettra aux PCMR de poursuivre leur mission éducative auprès de tous les jeunes Québécois possédant le talent et la passion pour le chant.
 
 
 
Les Petits Chanteurs du Mont-Royal font partie du paysage culturel québécois depuis plus de soixante ans. Ayant acquis une grande notoriété nationale et internationale, ils forment un ensemble de haut niveau et sont régulièrement invités à participer à des opéras, à des musiques de film et à des émissions de radio et de télévision. À titre d’exemple, les Petits Chanteurs du Mont-Royal collaborent régulièrement avec les grands acteurs de la scène artistique et culturelle québécoise tels que l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Opéra de Montréal, l'Orchestre Métropolitain de Montréal, les Grands Ballets Canadiens ainsi que le Festival Bach de Montréal. Le chœur compte également plusieurs enregistrements à son actif et effectue de nombreuses tournées, notamment aux États-Unis et en Europe.
 
Âgés de huit à dix-sept ans, les quelque 200 élèves de cette école publique proviennent d’origines culturelles diverses, tout en partageant une passion commune pour le chant. À la Maîtrise, ils découvrent les grandes œuvres polyphoniques de toutes les époques et de tous les pays. Leur répertoire s’étend du chant grégorien aux œuvres vocales contemporaines.
 
 
 
Pour photos des Petits Chanteurs du Mont-Royal disponibles (sans droit) pour usage par les médias, cliquez ici :
 
Renseignements et demande d’entrevue : 
 
Valérie Lavoie
Massy Forget Langlois relations publiques
514 842-2455, poste 21
438-885-9135
vlavoie@mflrp.ca
 
André Lavoie
Massy Forget Langlois relations publiques
514 842-2455, poste 36
514-917-5198
alavoie@mflrp.ca
 
 
 

Par André Lavoie